Cérémonie

La motivation à travers la reconnaissance

La reconnaissance peut également être un moyen de motivation puissant.

Explorons la pyramide de Maslow sous le prisme de la reconnaissance au travail.

La reconnaissance peut également être un moyen de motivation puissant.

Instinctivement dans le milieu professionnel, lorsque l’on parle reconnaissance, une majorité d’entre vous parleront rémunération. Mais est-ce vraiment que pécunier ?

En réalité il existe plusieurs formes de reconnaissances et en regardant de plus près, on s’apercevra qu’elles sont intimement liées à nos besoins et peuvent même être hiérarchisées selon la pyramide des besoins de Maslow :

-         La reconnaissance pécuniaire bien sûr, la première à laquelle on pense spontanément correspond à un besoin de sécurité. Une des bases pour accéder à d’autres besoins, c’est certainement pour cette raison qu’elle est la première à laquelle on pense.

-         La reconnaissance d’appartenance, à l’entreprise, à un groupe de travail, qui correspond au besoin du même nom. Celle-ci peut se manifester par le simple fait d’être entendu dans un groupe, d’être intégré par son supérieur hiérarchique ou ses collègues au sein d’un collectif, de voir son avis pris en compte lors de décisions communes…

-         La reconnaissance de ses compétences, en lien avec le besoin d’estime de soi. En effet, c’est en reconnaissant les efforts et les compétences que chacun se sentant valorisé, verra sa confiance en soi reboostée et sera plus enclin à être efficace bien sûr mais également sortir de sa zone de confort en innovant et en essayant de nouvelles pratiques.

-         La reconnaissance de la responsabilité ou de la mission, correspondant avec le besoin d’accomplissement personnel, le sommet de l’aspiration humaine, permettant un réel épanouissement. Il intervient lorsque la personne intègre pleinement ses responsabilités et sa mission en fonction de son propre potentiel et de ses capacités, que les moyens lui sont données pour l’accomplir selon ses propres convictions et que la personne est reconnue et sollicitée pour cela.

Ces reconnaissances, tout comme nos besoins doivent être assouvis sous peine de mettre l’individu en péril. En effet, un besoin non assouvi peut provoquer un déséquilibre de la personne et même se manifester par un manque de motivation permanent. L’origine du manque de motivation au travail peut être multiple et notamment lié à des problèmes personnels mais il peut également tout simplement être lié à un besoin de reconnaissance. La difficulté sera de savoir le(s)quel(s) parmi les 4 citées ci-dessus manque au tableau. Pour cela il n’est pas toujours évident pour soi-même ou pour un manager d’identifier cette origine.

Coach Ernestine

Cérémonie

Avoir plus d'infos sur les offres Coach Ernestine

Suivre les publications sur les réseaux

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram